Journal de bord.

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et, quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo, Les Contemplations

Lost it to trying

A grand renfort de café et de pétards j'entame mes derniers examens de M2. Toujours sous traitement depuis janvier, je tiens bon malgré les tempêtes. J'ai à mes côtés le plus merveilleux des hommes, deux chats qui me donnent le sourire dès que je les vois, deux chiens dont l'innocence frise le ridicule, et pourtant, j'ai toujours ces nuages qui traversent mon esprit. Ce brouillard intense et épais, qui éteint mon cerveau et allume des signaux contradictoires. Je ne suis, pendant ces moments là, que l'ombre de mon existence. Rallumer la lumière me semble impossible et je me noie (...)

Somewhere only we know

Le temps passe, les jours passent, et je reste là sans rien faire. J'en peux plus de cette curiosité malsaine. Je veux tout savoir et finalement ça fait trop mal alors j'arrête mais c'est trop tard, j'en sais déjà assez pour que ça m'empêche de m'endormir paisiblement le soir, ça finit par se rappeler à mon souvenir dès que ça passe dans ma tête. Je ne suis finalement pas si forte que ça. Je pleure tous les jours depuis des mois, j'ai fait euthanasier mon plus vieil ami, j'ai observé ma famille se déchirer, j'ai vu mon corps me lâcher, j'ai senti mon couple se noyer, j'ai (...)

Sur les marches de cette place

Parfois, j'écoute certaines musiques et je ne peux m'empêcher de ressentir le manque de V. , c'en est presque physique, j'ai l'impression que mon coeur se déchire en deux, et j'ai beau savoir que ce n'est qu'une impression qui finira par s'en aller comme tout le reste, j'ai le sentiment que cette déchirure sera là pour toute la vie. Il me manque, c'est certain. Mais pas autant que j'aime Thomas et la vie que l'on s'est créée. Alors j'attends que ça passe, je raisonne mon coeur, je mets mes sentiments de côté pour que ne subsiste que la raison. J. me manque aussi, différemment (...)

Yellow Light

Me revoilà. Avec mes peines, mais également avec mes réussites. Aujourd'hui, je prépare mon mémoire. Je suis en deuxième année de master, j'habite avec l'homme le plus merveilleux du monde, j'ai construit ma vie autour de personnes adorables et d'animaux exceptionnels, je suis en paix avec moi-même. Alors bien sûr, c'est toujours difficile. Je garde des enfants horribles cette année pour pouvoir vivre convenablement, la vie de couple n'est pas toujours évidente lorsqu'on est borderline et avec un ancien toxicomane, les cours sont difficiles, l'argent manque toujours et le moral (...)

under pression

J'en ai tellement marre de devoir subir mes mauvais choix. Pourquoi j'ai décidé de réitérer dans ce master alors qu'il ne m'intéresse? Pourquoi je ne peux pas faire quelque chose que j'aime ? Pourquoi on a besoin de rendre notre mère fière ? Pourquoi l'argent définit toute notre vie ? Je suis fatiguée de ce monde, de cette vie, j'aimerais seulement pouvoir recommencer à zéro et ne pas avoir à endurer les échecs des autres en plus des miens. Je suis fatiguée. Je sais que ça va passer, je sais que c'est qu'un mauvais moment mais j'ai l'impression que je ne m'en sortirai pas, que (...)

Little Lion Man

On est déjà fin janvier, le temps passe vite. Les partiels sont passés, ce qui devait être fait a été fait. Les choses sont à leur place, la morsure du froid de l'hiver se fait sentir tous les jours. Heureusement, j'ai un soleil permanent à mes cotés. La vie ne fait jamais de cadeaux et elle ne ressemble jamais à ce que l'on avait imaginé, alors je me suis créé ce petit coin de bonheur dans la mienne. Et il ne ressemble à aucun autre... Mais quand je suis contre lui, quand ses bras réchauffent les miens, plus rien d'autre ne compte dans ces instants de plénitude. Alors (...)

Psyché machiavélique

Les images mentales se succèdent, jour après jour. La vie continue, les choses se tassent. Démarrer une nouvelle histoire n'est jamais simple, il faut d'abord fermer quelques portes du passé. Mais pour une fois, j'avance sans me retourner à chaque pas. J'ai cette volonté de vouloir régler les problèmes un à un. J'apprends doucement à me reconstruire, je commence à prendre racine dans la vie. Je ne veux plus avoir peur de moi-même. Les journées semblent défiler sans que je les sente passer, le temps est tellement subjectif. Ces moments qui semblent durer une éternité ne sont (...)

Melancholia

Les jours et les nuits se ressemblent, si la nuit ne m'apporte pas de bonnes nouvelles les journées non plus. Je suis seule dans le charivari de ma vie. Qu'importe le temps, qu'importe le vent je suis toujours là. L'hiver s'amène doucement, les températures baissent et mon moral aussi. Je suis encore prise dans cet étau qu'est mon esprit et j'apprends lentement que dans la vie tout se paye. Même le bonheur. Aujourd'hui je suis toujours en vie mais à quel prix ? (...)

Sérotonine et semblant de cocaine

La nuit tombe, l'air est frais et mes pensées s'envolent aussi vite qu'elles arrivent. Cela faisait une éternité que je n'avais pas écrit, ne serait-ce que de simples banalités. 2018 c'était l'année du malheur et de la poisse. moitié 2019 c'était le fond du trou, hôpital psychiatrique. Des rencontres, des départs, des possibilités, des opportunités. J'en suis à ce moment de ma vie où les chansons que j'écoute correspondent parfois à des moments différents et des personnes différentes, j'en suis à ce moment où tout se bouscule encore et encore. Pas de répit, pas (...)

Prozac

On fait quoi quand on perd tout ce qui tout ce qui compte? On se remet en question? J'ai encore l'impression qu'on m'a arraché mes ailes... Je suis clouée au sol, prise au piège par la gravité. Et rien ne compte. Faire semblant. Tenir bon. Faire face. Fuir. Rien ne tient. Tout se casse la gueule. Et moi je me tiens là, dans les débris de ma propre vie. Je commence un traitement au prozac et xanax. J'ai l'impression que c'est le début de la fin. Et je suis encore toute seule pour cette aventure. Je voulais juste quelque chose de beau, et j'ai fini par le détruire, encore. Je suis (...)

Charivari

Alors voilà, j'ai arrêté de prendre mon traitement, cela fait 5 jours maintenant. Si je retourne voir le psychiatre il me donnera surement des antidépresseurs étant donné que j'ai essayé de me foutre la gueule en l'air en voiture. J'en ai marre de manger, de grossir, d'être motivée mais de ne rien fait, de fumer, de m'enterrer vivante. Mais j'arrive pas à sortir de ce trou. J'ai voulu arrêter les médocs car je n'avais plus de passe à vide, je ressentais tout et ça me faisait trop de mal. Personne ne veut de moi, je blesse tout le monde, je fais de la merde. Je voudrais juste (...)

Numb

Chester Bennington est décédé ce matin alors voilà, un artiste que j'ai eu la chance d'écouter en live et qui m'a fait grandir dans ses chansons. Tsssss, journée de merde. Jme fais draguer par un mec plutot cool, je sais que j'ai un problème avec ça, je laisse toujours plein de portes ouvertes et les gens entrent sans frapper. J'ai envie de pleurer sur ma vie de merde, de pauvre merde. Tout s'écroule, j'ai repris du poids, je suis pas acceptée là où je vais et ma vie sentimentale s'éparpille en milliers de morceaux. Comment surmonter ça? Comment? Comment aller de l'avant? La (...)

Say Hi

Alors voilà, je ne suis pas acceptée en master. 3 ans qui s'envolent sous mes yeux. Le ciel se couche sur mes espoirs d'étudiante. J'ai envie de pleurer, de danser, de boire, d'oublier. D'oublier que tout fout le camp, que mes yeux pleurent et que je suis seule, éternellement seule. Je suis censée rentrer chez ma mère après le taf mais j'en ai clairement pas envie, pourquoi on se force pour les autres? Par amour? Ou par sens du devoir parce qu'elle m'a torché le cul quand j'étais gosse? Je n'aime pas faire ça, je préfère voir les gens quand j'en ai envie, au moins ils savent (...)

Atlantis

Et même si c'est toi, et même si c'est moi, comment avancer? C'est l'absence, c'est la peur, c'est la solitude chronique et la tristesse constante. Les larmes au bord des yeux, le coeur hors de la poitrine. Et les montagnes russes des émotions. Comment capturer ces instants de bonheur, de passion. Comment se bercer de nos illusions. Comment continuer à croire. Comment? Les étoiles sont mortes, la ville est morte, les cendres tombent de toutes parts sur ce monde détruit par nos sentiments ravageurs. Le temps passe, les jours passent lentement. Les paroles en l'air, les rires tristes, (...)

Roads untraveled

Bon, je n'ai pas pu écrire beaucoup sur mon précédent post, ni même expliquer la grandeur du festival, la tempête d'émotions, le tonnerre de problèmes, bref, la vie en festival quoi. Bon déjà, Valentin était là. Donc c'était déjà quelque chose.^^ On ne s'est pas embrassé du festival, sauf le dernier soir où j'ai craqué mais ça n'a pas été plus loin, en tous cas il a été vraiment cool, surtout face à mon caractère de merde due à la fatigue et le stress... La vie était tellement ensoleillée là bas, on pouvait imaginer et réaliser l'impossible, complètement hors du (...)

Faut pas rater l'ours

Retour à la réalité après 4 jours de festival, le Download c'était géant ! Et fatiguant, avec le médicament rester éveillée c'est pas facile. Breeeeeeeeeeeeeeeeef (...)

Down by the river

Ca y est, j'ai commencé mon traitement. ABILIFY. Anti psychotique, stabilisateur d'humeur. Je suis borderline. J'ai encore du mal à me dire que c'est définitif... A coté de ça j'ai obtenu ma licence alors en route pour le dossier master ! La vie n'est toujours pas facile, je pars au Download Festival jeudi et j'ai un peu peur d'être fatiguée à cause des médocs. Je squatte chez les gars et l'ambiance est pas toujours au top, je suis irritable et très vite frustrée de ne pas avoir mon espace à moi. Les médocs me rendent affreusement malade et fatiguée, j'ai du diminuer ma dose et (...)

Loud pipes

Comment a-t-on pu en arriver là? Comment j'ai pu en arriver là? Je ne sais pas si j'ai réussi mes examens de 3e année et dernière année de licence, je l'espère. J'ai rendez-vous avec le psychiatre demain, j'espère que ce sera concluant. Beaucoup d'espoir. TPL. Trouble de la personnalité limite ou borderline. J'en ai beaucoup appris sur cette maladie qui me concerne, j'en ai le sentiment. Et pour la première fois je vais aller consulter un spécialiste. J'en ai réellement besoin, ces derniers mois et même ces dernières années tout a été très compliqué et j'ai pouvoir (...)

Borderline

Trouble de la personnalité limite. Mode général d'instabilité des relations interpersonnelles, de l'image de soi et des affects avec une impulsivité marquée. (...)

Pieces

"I tried to be perfect" J'y étais. Hier soir j'étais au 106 et j'ai vu Sum41 en concert... C'était magique. Complètement dément mais spectaculaire. Et je me suis rendue compte que je me sentais si seule. Tout au long de ma vie c'était ça, ce sentiment, la solitude. Même entourée je suis seule. (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : mars 2011, mai 2011, juin 2011, juillet 2011, novembre 2011, décembre 2011, janvier 2012, avril 2012, août 2012, décembre 2012, janvier 2013, février 2013, mars 2013, avril 2013, mai 2013, juin 2013, août 2013, novembre 2013, décembre 2013, mai 2014, juillet 2014, août 2014, septembre 2014, octobre 2014, novembre 2014, décembre 2014, janvier 2015, mars 2015, avril 2015, mai 2015, juin 2015, juillet 2015, août 2015, septembre 2015, octobre 2015, novembre 2015, décembre 2015, février 2016, mars 2016, avril 2016, juin 2016, juillet 2016, septembre 2016, décembre 2016, février 2017, mars 2017, juin 2017, juillet 2017, août 2017, septembre 2017, août 2019, novembre 2019, janvier 2020, mars 2020, septembre 2020, octobre 2020, décembre 2020, juin 2021.